La Turquie annonce l’opération « Bouclier du printemps » sur la région d’Idlib

La Turquie a annoncé ce dimanche avoir lancé une offensive militaire contre l’armée syrienne dans la région d’Idlib en réponse aux attaques attribuées aux forces syriennes qui ont tué 34 soldats turcs en territoire syrien cette semaine.

Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a annoncé ce dimanche que la Turquie avait lancé une offensive militaire nommée opération « Bouclier du Printemps » après l’attaque attribuée à l’armée syrienne du 27 février qui avait tué 34 soldats turcs sur le front d’Idlib.

Il a indiqué que le but de cette offensive est de « mettre fin aux massacres du régime et empêcher une vague migratoire ». Il a cependant ajouté que la Turquie n’a « ni l’intention, ni l’envie d’entrer dans une confrontation avec la Russie », qui soutient l’armée syrienne dans son offensive dans la région d’Idlib.

Il a également fourni une version fortement exagérée des pertes de l’armée syrienne dans la région d’Idlib depuis le début de l’opération. Le bilan serait de « 2212 soldats syriens tués, ainsi que huit hélicoptères, 103 tanks, des dizaines d’obusiers, un drone et trois systèmes de défense antiaérienne abattus ».

Parallèlement, la Turquie réclame toujours le système de missiles Patriot américain. Le ministre turc des affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré qu’Ankara cherchait à ce que les Etats-Unis fournissent le système de missiles Patriot à la Turquie en renfort de l’opération turque dans la province d’Idlib. Çavuşoğlu a fait ces déclarations aux médias samedi après une réunion avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo dans la capitale qatarie, Doha.

La DCA syrienne établit une zone d’exclusion aérienne : Trois Su-24 syriens et six drones turcs abattus à l’ouest d’Idlib

L’armée syrienne a annoncé dimanche avoir imposé une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la province d’Idlib, déclarant que « tout avion hostile serait pris pour cible », selon l’agence de presse SANA.

L’armée turque a abattu trois Su-24 de l’armée de l’air syrienne à l’ouest d’Idlib cet après-midi. Selon l’agence SANA, deux Su-24 ont été abattus par les forces turques à Idlib, forçant les pilotes à s’éjecter de leur avion.

Six drones de combat turcs auraient été détruits par les systèmes de défense aérienne syriens, selon une source au sein du ministère syrien de la défense. « Le 1er mars 2020, les systèmes de défense aérienne syriens ont détruit six drones de combat de l’armée turque au-dessus de la zone de désescalade à Idlib ».

L’UE convoque une réunion d’urgence des ministres des affaires étrangères

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Josep Borrell, a convoqué une réunion d’urgence des ministres des affaires étrangères pour discuter des combats en cours dans la région d’Idlib. La réunion doit avoir lieu la semaine prochaine, mais le jour exact reste à déterminer.

« La reprise des combats dans et autour d’Idlib représente une grave menace pour la paix et la sécurité internationales. Ils causent une souffrance humaine indescriptible au sein de la population et ont de graves répercussions sur la région et au-delà », a déclaré M. Borrell dans une déclaration, ajoutant que l’UE doit redoubler d’efforts pour faire face à la crise.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.