Des frappes de l’aviation israélienne font au moins six victimes civiles en Syrie

Au moins six civils, dont trois enfants, ont été tués par l’aviation israélienne qui visait des positions militaires syriennes à Homs et dans la périphérie de Damas, selon l’OSDH. L’observatoire a également indiqué que neuf combattants pro-gouvernementaux ont été tués au cours de ces frappes. L’agence syrienne SANA annonce que quatre civils ont été tués.

L’aviation israélienne a tiré des missiles sur la Syrie visant des positions militaires syriennes à Homs et Sahnaya, au sud de Damas, a déclaré l’armée syrienne ce lundi. L’armée syrienne a déclaré que ses systèmes de défense anti-aérienne s’étaient opposés à l’attaque, qui a été lancée depuis l’espace aérien libanais.

L’armée israélienne a refusé de commenter les déclarations syriennes concernant la mort de civils. « Nous ne commentons pas les rapports provenant de pays étrangers », a déclaré une porte-parole militaire israélien.

Dans le même temps, un missile syrien tiré en direction de l’aviation israélienne semble s’être écrasé dans le nord de Chypre sans faire de victimes.

Kudret Ozersay, le ministre chypriote turc des Affaires étrangères, a déclaré : « La première évaluation est qu’un missile de fabrication russe, faisant partie du système de défense aérienne, qui faisait partie du système de défense aérienne qui a été mis en place hier soir lors d’une frappe aérienne contre la Syrie, a achevé sa portée et est tombé dans notre pays après avoir été raté ».

Israël a mené des centaines de frappes aériennes en Syrie depuis le début du conflit en 2011, ciblant les forces gouvernementales et les milices pro-iraniens et le Hezbollah libanais.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.