50 milliards de dollars de pertes pour le secteur du tourisme en Syrie

Le ministre du tourisme a déclaré que le secteur touristique en Syrie avait perdu plus 50 milliards de dollars à cause de la guerre.

Dans une interview accordée le mardi 19 mars à l’agence de presse russe RIA Novosti, le ministre syrien du Tourisme, Mohammad Martini, a déclaré que 1 500 établissements liés au secteur du tourisme avaient cessé leurs activités en Syrie depuis 2011 en raison du conflit, dont 1 033 restaurants et 365 hôtels.

« En 2010, plus de 7,5 millions de touristes ont visité la Syrie. Ils ont dépensé environ sept milliards de dollars. Le secteur du tourisme a donc perdu environ 50 milliards de dollars de recettes », a déclaré le ministre.

Le secteur du tourisme est considéré comme l’un des secteurs les plus durement touchés en Syrie en raison de la guerre et de l’incapacité des autorités à assurer des conditions de sécurité aux touristes, en plus des sanctions internationales imposées à Syrian Airlines, selon le ministre Martini.

Revenus tirés du secteur touristique de 2000 à 2011, Milliards $, CEIC Data

Le ministre a estimé que le secteur du tourisme a perdu plus de 260 000 emplois et a souligné que 403 sites touristiques syriens ont été totalement ou partiellement détruits par le conflit, notamment à Palmyre et dans la vieille ville d’Alep, inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En mars 2018, le ministère du Tourisme avait appelé les entreprises russes à venir investir dans les zones « épargnées » par la guerre comme sur le long de la côte.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.