Le dégel des relations diplomatiques entre la Syrie et les Emirats arabes unis ouvre la voie au développement économique

Suite à la réouverture de l’ambassade des Emirats arabes unis à Damas le 27 décembre 2018, les relations économiques et commerciales entre la Syrie et les Emirats arabes unis se développent encore davantage. Une délégation d’hommes d’affaires syriens s’est rendue ce dimanche à Abou Dhabi pour assister au lancement du premier forum économique entre la Syrie et les Emirats arabes unis.

Le premier forum du secteur privé entre les Émirats arabes unis et la Syrie a débuté ce dimanche à Abou Dhabi, avec la participation d’une délégation d’hommes d’affaires syriens issus de divers secteurs économiques et commerciaux.

Organisé par la Fédération des chambres de commerce et d’industrie des Emirats arabes Unis (FCCI), en coopération avec la Chambre de commerce et d’industrie d’Abu Dhabi (ADCCI), le forum vise à renforcer les investissements potentiels et les liens commerciaux dans de nombreux domaines entre les milieux d’affaires originaires des Emirats arabes Unis et de Syrie.

Mohammed Thani Murshid Al Rumaithi, Président de la FCCI et Président de l’ADCCI, et Mohamed Hamcho, chef de la délégation commerciale syrienne et Secrétaire général de la Fédération des chambres de commerce syriennes, étaient présents à ce forum, où les opportunités d’investissement du secteur privé syrien ont été mises en évidence, notamment celles liées au commerce, aux infrastructures, à l’agriculture, au tourisme, à la logistique et aux énergies renouvelables.

Al Rumaithi a noté l’intérêt des milieux d’affaires des Emirats arabes unis des opportunités d’investissement offertes par le secteur privé syrien, soulignant l’importance stratégique de la création de partenariats commerciaux. Le Forum du secteur privé Émirats arabes unis-Syrie a réuni un groupe diversifié d’hommes d’affaires émiratis et syriens parmi les investisseurs pour examiner les possibilités offertes par le climat d’investissement et soutenir les partenariats commerciaux en pleine expansion.

Lancement du Forum économique du secteur privé E.A.U.-Syrie à Abou Dabi
Lancement du Forum économique du secteur privé E.A.U.-Syrie à Abou Dhabi (image SANA)

Mohamed Hamcho, chef de la délégation commerciale syrienne et Secrétaire général de la Fédération des chambres de commerce syriennes, a déclaré que la visite de la délégation d’affaires syrienne vise à ouvrir de nouveaux horizons et à établir des partenariats dans le secteur du commerce et des investissements. Il a appelé le secteur privé des Émirats arabes unis à investir dans diverses activités commerciales et commerciales en Syrie.

Par ailleurs, DP World – filiale de Dubai World, société d’investissement contrôlée par l’émirat de Dubaï – l’un des principaux acteurs du commerce mondial, avait annoncé fin décembre avoir mis en place un corridor logistique de transport commercial de 2 500 km de long entre le port de Jebel Ali, à Dubaï, et le poste-frontière de Nassib-Jaber entre la Jordanie et la Syrie afin d’acheminer plus efficacement les marchandises en provenance des Emirats arabes unis vers le Liban et la Syrie.

La réouverture de l’ambassade des Emirats arabes unis à Damas après six ans d’absence

La réouverture de l’ambassade des Emirats arabes unis le jeudi 27 décembre 2018 a marqué une réconciliation significative entre Damas et Abou Dhabi. Les Emirats arabes unis avaient fermé leur ambassade au début du conflit syrien. Tout au long de la guerre, la Syrie a maintenu sa présence consulaire aux Emirats arabes unis.

Le ministre d’État aux Affaires étrangères des Émirats arabes unis, M. Anwar Gargash, avait déclaré que la décision de rouvrir l’ambassade avait été prise après une « lecture attentive des développements » et la « naissance d’une conviction » que la prochaine phase exigeait une participation active des pays arabes pour protéger la souveraineté de la Syrie et son intégrité territoriale et estimait qu’un rôle arabe en Syrie était devenu nécessaire pour combattre l’influence croissante de la Turquie et de l’Iran.

Photo du bâtiment de l'ambassade des E.A.U. lors de la cérémonie d'inauguration de la réouverture de l'ambassade à Damas le 27 décembre 2018 (image EPA)
Photo du bâtiment de l’ambassade des E.A.U. à Damas lors de la cérémonie d’inauguration de la réouverture de l’ambassade le 27 décembre 2018 (image EPA)

« Les Émirats arabes unis s’efforcent d’activer ce rôle par leur présence à Damas », avait déclaré M. Gargash, ajoutant qu’ils espéraient également contribuer à une solution politique à la guerre. « Elle renforcera et activera le rôle arabe en soutenant l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République arabe syrienne et en prévenant les dangers d’ingérence régionale dans les affaires arabes syriennes ».

Abdul Hakim Naimi, le chargé d’affaires émirati qui avait assisté à la réouverture de l’ambassade à Damas avait déclaré que d’autres Etats arabes rouvriraient bientôt les ambassades dans le pays. « L’ouverture de notre ambassade est un premier pas vers le retour d’autres ambassades arabes » .

En octobre, le président Assad avait déclaré à un journal koweïtien que la Syrie était parvenue à un « accord majeur » avec les Etats arabes.

La réintégration de la Syrie au sein de la ligue arabe toujours envisagée

Le ministre d’État aux Affaires étrangères des Émirats arabes unis, M. Anwar Gargash, avait déclaré au National-UAE en juin dernier que la Syrie n’aurait jamais dû être expulsée de la Ligue arabe. « C’était une erreur de virer la Syrie de la Ligue arabe. Cela signifiait que nous n’avions aucune influence politique, aucun canal ouvert. Nous ne pouvions pas présenter un prisme arabe sur la façon dont la question syrienne devrait être résolue ».

Les 22 membres de la ligue ont de plus en plus le sentiment que la Syrie devrait être réadmise au sein de cette alliance. Récemment, les Émirats arabes unis se sont montrés de plus en plus actifs dans la promotion de la diplomatie en tant qu’outil essentiel pour accroître la paix et la stabilité au Moyen-Orient.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.