Syria-Intelligence-pourparlers-Syrie-Iran-renforcement-secteur-électricité

Pourparlers syro-iraniens pour renforcer la coopération stratégique dans le secteur de l’électricité

Les dispositifs nécessaires pour renforcer la coopération stratégique dans le secteur de l’électricité ont été examinés lors de la réunion entre le Ministre de l’électricité, Mohammad Zuheir Kharboutli et Hassan Danaiefar, le Président de la commission iranienne pour le développement des relations économiques avec la Syrie et l’Iraq à Téhéran.

Au cours de ces pourparlers, les deux parties ont souligné leur détermination commune à tirer parti des capacités existantes et disponibles et à établir un partenariat à part entière entre les entreprises syriennes et iraniennes avec la participation des secteurs public et privé et à adopter des mesures concrètes pour faire progresser le secteur électrique dans une proportion significative.

De son côté, le ministre Kharboutli a souligné l’importance de la centrale thermique d’Alep et la nécessité de l’entretenir et de la réhabiliter car la ville d’Alep est une importante ville industrielle. « Nous travaillons d’arrache-pied pour remettre la centrale en service avec une capacité de 1065 MW » a déclaré le ministre.

Il a souligné l’importance de coopérer avec la société Iran Power plant Repair Company (IPRC), déclarant que « l’expérience de cette société sera mise à profit pour soutenir le secteur de l’électricité en Syrie, et il a été convenu de tenir des réunions bilatérales entre experts des deux parties pour examiner les besoins du secteur syrien de l’électricité ».

Il a noté qu’il a demandé à IPRC de soumettre son offre technique et financière relative à la réparation de la centrale thermique d’Alep dans un délai maximum de 60 jours à compter d’aujourd’hui (le 1er octobre).

Pour sa part, M. Danaiefar a déclaré que les entreprises iraniennes sont tout à fait prêtes à coopérer avec la partie syrienne dans le domaine de l’énergie électrique.

Dans un communiqué de presse à l’issue des pourparlers, M. Danaiefar a souligné l’importance de l’interconnexion des réseaux d’énergie électrique entre la Syrie, l’Iran, l’Irak et le Liban en raison de son importance économique pour la région.

Cet article a été traduit et édité par Syria Intelligence (SANA, par Manar al-Frieh, le 1er Octobre 2018)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.