Les ministres des Affaires étrangères Lavrov, Cavusoglu et Zarif au sommet d'Astana en 2018 (image Keystone)

Le Kazakhstan accueillera le prochain « sommet d’Astana » pour la Syrie les 10 et 11 décembre

Les ministres des Affaires étrangères Lavrov, Cavusoglu et Zarif au sommet d'Astana en 2018 (image Keystone)
Les ministres des Affaires étrangères Cavusoglu, Lavrov et Zarif lors du sommet d’Astana de 2018 (image Keystone)

Le Kazakhstan accueillera dans la capitale Noursoultan (anciennement Astana) une nouvelle série de pourparlers de paix pour la Syrie, parrainés par la Russie, la Turquie et l’Iran les 10 et 11 décembre, a déclaré ce vendredi le ministre kazakh des Affaires étrangères Mukhtar Tleuberdi. Mukhtar Tleuberdi n’a fourni aucun détail sur l’ordre du jour ni sur les participants aux pourparlers.

Devraient y être abordés l’incursion de l’armée turque appuyée par ses supplétifs au nord-est de la Syrie, le vrai-faux retrait de l’armée américaine des zones contrôlées par les Forces démocratiques syriennes ainsi que l’offensive en cours de l’armée syrienne sur la région d’Idlib.

Les précédentes rencontres organisées à Noursoultan avaient notamment permis la création de «zones de désescalade».

Les pourparlers de paix du processus d’Astana ont commencé dans la capitale kazakhe en 2017 avec un total de 13 réunions, dont une à Sotchi en Russie. Les parrains de ce format que sont la Russie, la Turquie et l’Iran ont tous affirmé leur volonté de préserver la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.